2 principaux axes/objectifs sont poursuivis dans le cadre de cette expérimentation :

  • Créer un terreau fertile à l’innovation au sein de la collectivité : comment stimuler la créativité et l’intelligence collective dans les équipes ? Comment s’organiser en interne pour innover ?
  • Favoriser la construction de solutions innovantes : comment imaginer des solutions adaptées aux spécificités du territoire ? Comment associer les utilisateurs à l’innovation ?

Au plan opérationnel, l’expérimentation consiste à concevoir un cursus comportant d’une part, un module de sensibilisation et de formation aux méthodes et techniques issus du design de services (observations des usages, co-construction, prototypage…), combinant apports théoriques et méthodologiques. Ce premier volet pourra aussi comprendre des voyages d’études, des conférences et partages d’expériences avec des collectivités pionnières.

Et d’autre part, un module de travaux pratiques, faisant appel à l’intelligence collective, pour croiser les approches et rechercher des solutions innovantes à des problématiques concrètes de la collectivité qui se traduiront par des expérimentations en “mode labo” sur un ou plusieurs territoire(s) du département. Ce cursus, ou “école de l’innovation” (dénomination provisoire) sera proposé à des agents, cadres ou non-cadres, sur la base du volontariat. L’objectif est de faire participer activement cadres et agents au projet de la collectivité.

Dimension innovante de l’expérimentation :

L’innovation par les usages élargit le champ de l’innovation en plaçant les usages au cœur du processus d’innovation. Cette approche de l’innovation permet de développer de nouveaux concepts, produits et services qui répondront aux besoins des utilisateurs et à des enjeux spécifiques des territoires (source : Aradel – Cité du Design). Le design, par sa double mission, esthétique et usage, met en forme des idées, rend tangible des concepts, associe des équipes pluridisciplinaires, croise les secteurs d’activités et accélère ainsi le processus d’innovation (source : Cité du Design). La pensée design est utilisée dans les services publics depuis une dizaine d’années sous le nom de “design de services” dans les pays anglo-saxons et d’Europe du Nord. Son objectif est de rénover l’action publique. En France, son utilisation est relativement récente. Certains départements sont des pionniers en la matière (Seine-Saint-Denis, Val d’Oise, Loire-Atlantique…), mais l’on constate qu’il s’agit essentiellement de départements urbains.

L’autre dimension innovante de cette expérimentation réside dans l’adaptation des méthodes du design de services aux enjeux spécifiques d’un territoire rural peu dense comme la Creuse. Il ne s’agit en aucun cas de plaquer artificiellement des recettes sur le territoire mais bien de proposer des solutions en adéquation avec les besoins et les particularités de celui-ci.

Effet de levier pour les territoires :

  • Amélioration de la qualité du service rendu à l’usager / Remettre le citoyen au cœur de l’action publique
  • Efficacité et efficience de l’action publique / Redonner du sens à l’action publique dans un contexte de raréfaction des ressources
  • Mise en exergue de la créativité et des compétences des agents de l’administration territoriale en les ouvrant à de nouvelles méthodes de travail et en les impliquant davantage au projet de la collectivité (notions de motivation et bien-être au travail).
  • Changement de l’image de la collectivité et du territoire et développement de leur attractivité.

Modalités d’implication des habitants :

La participation de l’utilisateur d’un service est une composante essentielle, si ce n’est le cœur de l’approche par les usages. L’association des agents et des habitants sera pensée et organisée en fonction des projets retenus par la collectivité pour cette expérimentation.

Dimension reproductible :

La démarche en elle-même Les contenus des modules de formation (transférables à d’autres collectivités, susceptibles d’intégrer les plans de formation du CNFPT, les programmes de certains cursus universitaires en développement territorial par exemple) Les solutions innovantes issues des expérimentations sur les territoires (une fois modélisées et évaluées, celles-ci feront l’objet d’une capitalisation et d’une diffusion, de façon à permettre leur reproductibilité dans d’autres territoires.

Adresse

Notre adresse:

23011 GUÉRET

GPS:

46.080168, 1.689308

Téléphone :

-

E-mail:

-

Web:

-